Blogue du Jardin2m

Créer un jardin de papillons

 

Les papillons mettent de la gaieté au jardin avec leurs ailes aux couleurs flamboyantes. Connaître leurs habitudes de vie ainsi que leurs préférences vous permettra de mieux planifier votre aménagement dans le but de les attirer.

HABITAT

Les papillons évoluent dans les habitats prévisibles, constants et propices à leur survie tout au long de la saison, dès le stade larvaire. Chaleur, nectar, eau et abris doivent s’y trouver.

La ponte de leurs œufs se fait toujours sur les plantes dont les larves se nourrissent, différentes pour chaque variété de papillons. Par exemple, le magnifique monarque pond et se nourrit de l’asclépiade. Les chenilles se nourriront alors du feuillage durant 2 semaines avant de muer et se transformer en chrysalide (cocon).

  

Au stade adulte, le papillon se dépose et s’assoit sur la fleur hôte afin de cueillir le nectar. Les plantes aux fleurs serrées comme les lilas ou les marguerites leur conviennent bien, surtout si elles sont odorantes!

Comme ce sont des insectes au sang froid, les papillons visitent les aménagements situés au soleil à l’abri des vents dominants, et ne sortiront que par temps chauds. C’est pourquoi il faut les aider à se protéger lors des jours froids, nuageux et pluvieux. Des arbustes, de l’herbe haute ou une pile de bois peuvent leur convenir. Aussi, les plantes situées dans des zones protégées par des haies ou massifs d’arbustes leur permettront de butiner à leur guise.

Les pierres chaudes au soleil sont à privilégier dans l'aménagement (murets ou pierres de rocaille). En effet, la chaleur leur permet d’emmagasiner l’énergie nécessaire à leurs ailes pour voler et les papillons s'y prélasseront longuement.

L’eau est également un élément à inclure au jardin afin de leur permettre de s’abreuver et d’y puiser les sels minéraux dont ils ont besoin. 

Finalement, un jardin de papillon est un jardin sans insecticides, qui pourraient leur nuire tant au stade larvaire qu’au stade adulte.

En résumé, l’habitat doit contenir :

  • Des arbustes de différentes hauteurs
  • Des fleurs odorantes et assez fortes pour les soutenir
  • Des plantes hôtes pour les larves
  • Des points d’eau
  • Des abris contre les prédateurs et la température
  • Des aires ouvertes pour se chauffer au soleil

 

PLANTES À INTÉGRER AU JARDIN

Arbres: Aesculus parviflora, Crataegus, Pyrus, Cercis

Arbustes: Buddleia, Clethra, Caryopteris, Hibiscus syriacus, Ligustrum, Lilas, Philadelphus, Potentilla, Rhus typhina, Viburnum

Vivaces: Achillea, Aster, Chrysanthemum/Leucanthemum, Coreopsis, Dianthus, Echinacea, Gaillardia, Geranium, Hemerocallis, Liatris, Ligularia, Monarda, Phlox paniculata, Rudbeckia, Salvia, Sedum

Pour les larves: Asclepias (Monarque), Aster, Celtis, Cornus, Quercus, Trèfle, Ulmus

 

 

Partagez cette chronique

Publiée par Jardin2m le mardi 7 juillet 2015

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Ajouter votre avatar

Vous pouvez créer votre avatar personnalisé sur Gravatar. Gravatar (abréviation de globally recognized avatar) est un service de centralisation d'avatar utilisé sur de multiples plate-formes.

Zone de rusticité

La carte des zones de rusticité des plantes montre les zones qui sont les plus propices à la survie de différents types d'arbres, d'arbustes et de fleurs, d'après les conditions climatiques moyennes de chaque région.

  • 3a
  • 3b
  • 4a
  • 4b
  • 5a
  • Châteauguay5a
  • Gaspé4a
  • Gatineau4b
  • Joliette4a
  • Labelle3a
  • Lachute4a
  • Laval5a
  • Magog4a
  • Mascouche4b
  • Mont-Laurier3a
  • Montréal5a
  • Oka5a
  • Sainte-Agathe4a
  • Saint-Eustache5a
  • Saint-Hyppolyte4a
  • Saint-Jérôme4b
  • Saint-Jovite4a
  • Sorel4b
  • Trois-Rivières4a
  • Valleyfield4a
  • Vaudreuil5a

Localiser ce végétal

ici

Effectuer une recherche

  • Végétaux
  • Produits
0 cm
10 m+
0 cm
10 m+
Fermer