Blogue du Jardin2m

La bande riveraine

BANDE RIVERAINE

Les études démontrent que plusieurs lacs au Québec subissent présentement un vieillissement prématuré. Par conséquent, il est important de mettre en place des   mesures afin d’assurer la protection des cours d’eau et la qualité de leur eau. Choisir des méthodes de culture et des végétaux adaptés aux bandes riveraines est la meilleure manière de préserver nos cours d’eau.

RÔLE

La bande riveraine est une ceinture de végétation de 10 à 15 mètres (selon son degré de pente), servant de zone de transition entre l’écosystème aquatique et l’écosystème terrestre. On la mesure à partir de la ligne des hautes eaux vers l’intérieur des terres. Chacun des écosystèmes sert de lieux de vie pour de nombreux mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens. Les deux parties sont intimement reliées entre elles. Plus un lac est en santé, plus la vie y sera présente.

La partie terrestre joue un rôle important de filtre pour le lac. Les eaux de ruissellement contenant des nutriments, sédiments, azote et/ou phosphore, sont freinées par le feuillage des végétaux et absorbées avant d’atteindre le lac.

 En gros, la bande riveraine :

  • Filtre les polluants
  • Diminue l’érosion des berges
  • Réduit la présence d’algues
  • Prévient l’envasement
  • Diminue le réchauffement de l’eau

Lorsqu’elle peut jouer son rôle écologique, la bande riveraine permet de garder le cours d’eau plus clair.

 PROBLÈMES D’UNE RIVE MAL AMÉNAGÉE

Une bande riveraine qui n’arrive plus à jouer son rôle entraînera des problèmes à long terme :

  • Eau de ruissellement non filtrée qui se jette directement dans l’eau
  • Sédiments et nutriments non absorbés favorisent la croissance d’algues
  • Diminution de la concentration d’oxygène dans l’eau causée par la chaleur et le manque d’ombre, augmentant les cyanobactéries
  • Diminution graduelle des organismes vivants du cours d’eau
  • Diminution de la clarté de l’eau

Gestes à ÉVITER

  • Planter des végétaux envahissants ou nuisibles qui auront tôt fait d’étouffer la biodiversité végétale assurant un équilibre  écologique
  • Retenir la berge par un mur de pierres ou de brique, contribuant au réchauffement de l’eau. L’idéal est de réaliser une pente de 25 degrés. Devant l’impossibilité de détruire un mur déjà existant, la plantation d’une vigne vierge grimpante pourra atténuer l’effet de chaleur.
  • Installer une bande de sable qui sera  graduellement entrainé vers le fond du lac détruisant ainsi les œufs de poissons et autres amphibiens.
  • Installer une pelouse, qui filtre peu et laisse passer directement 55% des eaux de ruissellement. De plus, l’apport d’engrais phosphatés ainsi que les pesticides utilisés pour son entretien contaminent directement le lac et favorisent la croissance des algues. Pour transformer une pelouse déjà établie en   bande riveraine écologique, il suffit d’arrêter de tondre et laisser s’y installer différentes espèces indigènes. Il est estimé que sept (7) ans seront nécessaires afin que la bande  riveraine puisse jouer pleinement son rôle écologique de filtre et ombrage. Planter des arbustes au travers de la pelouse accélérera le processus.

Geste à POSER

pour une eau claire et sans algues :

  • Éliminer la pelouse en bordure de l’eau
  • Éviter les pesticides et engrais sur la   bande riveraine
  • Planter des arbres et arbustes
  • Vérifier la conformité de l’installation   septique
  • S’abstenir de construire, modifier ou   aménager la bande riveraine

 N'hésitez pas à venir rencontrer nos horticulteurs pour toute question concernant l'aménagement de votre bande riveraine. Une liste de végétaux pourra vous être remis pour vous aider à faire vos choix!

L'équipe du Jardin2m

Partagez cette chronique

Publiée par Jardin2m le lundi 13 juillet 2015

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Ajouter votre avatar

Vous pouvez créer votre avatar personnalisé sur Gravatar. Gravatar (abréviation de globally recognized avatar) est un service de centralisation d'avatar utilisé sur de multiples plate-formes.

Zone de rusticité

La carte des zones de rusticité des plantes montre les zones qui sont les plus propices à la survie de différents types d'arbres, d'arbustes et de fleurs, d'après les conditions climatiques moyennes de chaque région.

  • 3a
  • 3b
  • 4a
  • 4b
  • 5a
  • Châteauguay5a
  • Gaspé4a
  • Gatineau4b
  • Joliette4a
  • Labelle3a
  • Lachute4a
  • Laval5a
  • Magog4a
  • Mascouche4b
  • Mont-Laurier3a
  • Montréal5a
  • Oka5a
  • Sainte-Agathe4a
  • Saint-Eustache5a
  • Saint-Hyppolyte4a
  • Saint-Jérôme4b
  • Saint-Jovite4a
  • Sorel4b
  • Trois-Rivières4a
  • Valleyfield4a
  • Vaudreuil5a

Localiser ce végétal

ici

Effectuer une recherche

  • Végétaux
  • Produits
0 cm
10 m+
0 cm
10 m+
Fermer